Plan Climat-Air-Energie Territorial du Coeur d'Hérault

Les collectivités françaises, par leurs compétences dans le domaine de l’aménagement du territoire, du développement économique des territoires, et par les liens locaux qu’elles tissent avec les acteurs du territoire, doivent être des acteurs majeurs des politiques climatiques. Le Pays Cœur d’Hérault  a décidé de confirmer son engagement en faveur du climat en développant une action territoriale coordonnée et intégrée, s’appuyant sur les principes du développement durable.

Le diagnostic du Plan Climat Energie Territorial est finalisé et le Pays publie une présentation synthétique de celui-ci.

Les 30 septembre et 1er octobre se tient le 3ème Colloque national des Plans Climat, organisé par l’ADEME. Actualités, échanges d’expériences, évolutions règlementaires, outils à disposition des collectivités…  Les territoires sont au centre des échanges, comme moteur et levier de la maîtrise de l’énergie (dépenses, consommations), de la diminution des émissions de gaz à effet de serre, du développement des énergies renouvelables mais également l’adaptation au changement climatique.

Les acteurs des énergies renouvelables vous proposent d'apporter leur éclairage sur un certains nombre d'idées reçues.

11 fiches thématiques vous permettent d'accéder à une certains nombre d'informations.  Le Réseau Action Climat, le Comité de Liaison des Energies Renouvelables et Hespul publient conjointement une brochure qui permet au lecteur de s'y retrouver et de se faire une opinion claire sur différentes questions comme le coût, la création d'emplois, les ressources et les possibilités... des énergies renouvelables.

Le Plan Climat Energie Territorial du Coeur d'Hérault démarre !

Après délibération en ce début d'année, il se met en place: une première présentation a eu lieu lors de la Fête de l'Energie organisée par Demain la Terre! à Gignac, à l'occasion des 100 ans de la régie d'électricité de Gignac. Une table-ronde a permis de présenter les démarches des Communautés de communes et d’exposer la démarche du PCET lui-même.

Pages