Hotel de caves - Etudes préalables à la réhabilitation de la cave coopérative de St Jean de la Blaquière..., CdC Lodévois et Larzac

Projet de réhabilitation de l’ancienne cave coopérative de Saint-Jean de la Blaquière pour y installer les activités économiques suivantes :

  • cinq caves de vinification et d’élevage pour cinq viticulteurs indépendants,
  • une structure collective des viticulteurs (SCIC) pour mutualiser des tâches de promotion et de commercialisation via un caveau de vente et un show-room, organiser une gestion collective de stockage et d’expédition,
  • un restaurateur permettant de développer le service de restauration déjà existant sur la Commune et de renforcer la promotion commerciale autour du vin,
  • un brasseur artisanal pour valoriser les activités agroalimentaires du territoire,
  • trois à cinq entreprises pour leurs locaux administratifs avec des espaces collectifs mutualisés (salle de réunions, espace de détente, sanitaires).

Le projet global correspond à des réponses appropriées à plusieurs enjeux :

  • foncier agricole : la construction groupée des caves de vinification permet de préserver le foncier agricole et de diminuer l’impact environnemental,
  • développement agricole et oenotouristique : le projet va permettre de conforter les exploitations viticoles, mutualiser des moyens et des prestations et assurer une démarche de valorisation grand public à travers tous les outils collectifs de promotion et de commercialisation,
  • développement économique : la création d’une capacité d’accueil des entreprises pour les activités de fabrication et pour les bureaux administratifs,
  • requalification urbaine du centre village : le projet permet l’éradication d’une friche industrielle de plus en plus dégradée et de revitaliser le centre bourg,
  • valorisation du patrimoine culturel : réhabilitation d’un lieu identitaire du territoire dans sa destination initiale que la cave coopérative de Saint-Jean de la Blaquière représente,
  • innovation et expérimentation : le projet représente une nouvelle forme de coopération interentreprises au service du développement du territoire.

Montant total des investissements envisagés : 4 289 428 € HT 
Montant total des subventions publiques sollicitées : 1 500 000 €

Les impacts socio-économiques anticipés du projet pour les 8 entreprises de production installées dans la structure (les 5 viticulteurs, la structure collective des viticulteurs, le restaurateur et le brasseur) :

  • un chiffre d’affaires cumulé de 2 500 000 à 3 000 000 € HT
  • la création de 10 à 12 emplois équivalents temps plein,
  • la consolidation de 14 emplois équivalents temps plein existants,
  • la création et la consolidation de 8 à 10 emplois équivalents temps plein indirects,

25 à 30 entreprises locales vont être concernées par le développement
économique induit,

  • ce qui va permettre de redynamiser le tissu économique local du territoire,
  • et d’augmenter les recettes fiscales des collectivités locales.